Le Goncourt 2021 décerné à Mohamed Mbougar Sarr pour « La plus secrète mémoire des hommes »

Le Goncourt 2021 décerné à Mohamed Mbougar Sarr pour « La plus secrète mémoire des hommes »

Porté au pinacle du monde littéraire avec le plus prestigieux des prix littéraire, Mohamed Mbougar Sarr s'est attelé à décrire un personnage d’écrivain maudit africain évaporé dans la nature après la publication d’un livre culte et honni. Lui en revanche ne l'est pas puisqu'il a obtenu 6 voix dès le premier tour. 

C'est la première fois que le lauréat n'est pas chez un des poids lourds de l'édition mais chez un petit éditeur : les éditions Philippe Rey.

«Je ressens beaucoup de joie. Tout simplement», a déclaré Mohamed Mbougar Sarr à la presse à son arrivée à Drouant, dans le quartier de l’Opéra à Paris. « Il n’y a pas d’âge en littérature. On peut arriver très jeune, ou à 67 ans, à 30 ans, à 70 ans et pourtant être très ancien», a-t-il ajouté. « Un retour aux fondamentaux du Goncourt »

Les autres finalistes étaient Sorj Chalandon, Louis-Philippe Dalembert et Christine Angot. Les deux premiers ont reçu des voix alors qu’aucune n’est allée à Christine Angot qui avait remporté, la semaine dernière, le prix Médicis.

«Avec ce jeune auteur, on est revenu aux fondamentaux du testament du Goncourt. 31 ans, quelques livres devant lui. Espérons que le Goncourt ne lui coupera pas son désir de poursuivre», a commenté Philippe Claudel, du jury. «Ça c’est fait au premier tour. C’est écrit de façon flamboyante. C’est un hymne à la littérature», a souligné Paule Constant, autre membre du jury